lundi 25 avril 2011

Du mécénat et du sponsoring dans la construction de la ville

Les Etats Unis ont une longue tradition de philanthropes qui laissent une marque a travers des musées (Guggenheim), des immeubles remarquables (le siège de l'Onu a été construit sur un terrain offert par un membre de la famille Rockefeller, Marshall Field a Chicago), collections d'art... La ville de Chicago n'échappe pas a cette tradition. Le plan Burnham  de 1909 qui est a l'origine du Chicago actuel et son application ont été finances par un groupe d'hommes d'affaire de Chicago soucieux de transformer la ville en une capitale moderne.

Il est intéressant de remarquer que, si cette tradition perdure, il existe une dérive parallèle où ceux sont les entreprises qui sponsorisent les nouveaux aménagements. Cette "mode" en continue de l'omniprésence de la publicité a la télévision nous permet d'avoir maintenant tous les stades qui portent des noms de marque: United Airline Area,... Cette pratique qui s'est répandue en Europe en particulier en Angleterre: emirates stadium a Londres, mais aussi en Allemagne avec l'Allianz Arena a Munich et même en France avec le premier exemple au Mans avec le stade Mutuelle du Mans.

Sur la photo ci dessus, le cas extreme du Millenium Park a Chicago en face du lac Michigan, lieu emblématique de la ville. Chaque partie du parc porte un nom de marque: l'allée Boeing, le parc vélo Mc Donald, la passerelle BP.... Personnellement, j'aurais tendance a dénoncer cette évolution qui va vers une privatisation de l'aménagement, ce qui d'une part pas très classe, d'autre part donne l'impression a l'usager de l'espace public que je suis de se promener au milieu d'un spot de pub. Cette dernière s'immisce dans tous les espaces. J'imagine que cela doit faire du bien aux finances de la ville, faut il organiser une collecte de fond de soutien?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire